Rechercher
  • Guillemette Béganton

SOFT SKILLS : Quesaco ?

Mis à jour : 18 déc. 2019

Notre système éducatif français est très axé sur les compétences académiques : hard skills, alors que d'autre pays développent davantage les Soft skills, ces compétences informelles qui s'apprennent peu dans les livres. Les recruteurs, dans les écoles notamment, y attachent beaucoup d'importance. En voici un échantillon :


La créativité :

La créativité est essentielle aujourd'hui pour résoudre des problèmes nouveaux et assurer ainsi la capacité d'innovation. L'originalité des solutions trouvées sera en outre un facteur différenciant pour l'organisation face à la concurrence. 


L'esprit critique :

La capacité à regrouper les informations dont on dispose, à faire le tri, à les organiser rapidement pour produire un raisonnement logique est un atout stratégique. 


La capacité à coopérer :

Les écoles ont besoin d'intelligence collective. Aujourd’hui, aucune mission en entreprise ne peut être menée à bien seul en raison de la transversalité des projets. La faculté à trouver sa place dans un groupe pour créer de la valeur et atteindre un objectif est donc précieuse.


La capacité à communiquer :

Pour faire avancer les projets, il est essentiel de savoir émettre ou recevoir un message de manière fidèle et compréhensible.


La curiosité :

Elle permet de déceler tant les risques que les opportunités et évite de rester statiques, dans sa zone de confort. Chacun est invité à développer son autonomie dans la curiosité.


On peut ajouter aussi l'adaptabilité, la bonne gestion du stress, l'intelligence émotionnelle, la flexibilité...




Sources: Sciences Po executive

06 10 09 00 03

La Rochelle :  27ter quai Maubec

   

Tours  Velpeau : sur RV

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc icône Google Play

NEWSLETTER

Soyez informé(e) de mes derniers articles 

et nouvelles formations :